La Plumette a un joli petit stock de robes pour cet été, surtout qu'une partie de celles de l'an dernier lui vont encore ! Mais en ce qui me concerne c'est plutôt la dèche : celles du commerce ne me vont pas, et au final, je porte assez peu mes robes homemade, va savoir pourquoi... D'ailleurs j'avais un peu arrêté de m'en coudre jusqu'à ce que je découvre Chloé et le bonheur d'une robe qui tombe parfaitement bien !

Du coup, l'envie est revenue et j'ai cherché un autre modèle de robe. Mais je n'ai pas réussi à trouver un patron qui réponde totalement à mes attentes. Alors, mettant en pratique l'adage "On n'est jamais mieux servi que par soi-même", j'ai décidé de coudre MA robe, avec tous les petits détails qui me plaisent et une coupe adaptée à ma morphologie.

Dans ces cas là, je ne tourne pas longtemps autour du pot et je ressors systématiquement le patron de ma tunique parfaite, celle qui reste encore à ce jour ma réalisation préférée et que je porte toujours avec autant de plaisir !

Mais pour une version estivale, j'ai repris les modifs réalisées pour ma tunique en plumetis : ajout de manches ballons et d'une patte polo :

IMG_1470

IMG_1473

Et je l'ai rallongé pour en faire une robe, avec une petite ceinture fine dans le même tissu (qui a fait l'objet de moultes tergiversations sur IG, merci les filles pour votre aide !) :

IMG_1476

Et des passants (9 mailles chainette au crochet 2,5 dans un reste de Philcoton écru) pour tenir la ceinture sur les hanches :

IMG_1469

Ce qui donne au final :

IMG_1474

Tissus : viscose imprimée gris et jaune (Bonpoint de mémoire, ou alors Paul& Joe, je ne me souviens plus bien. En tout cas, c'est une petite merveille !) trouvée chez Sacrés Coupons l'an dernier

Modèle : Pour le haut de la robe je suis partie du même mix de patron que d'habitude à savoir la tunique R du Sewing Talk (livre 32 des JCA), taille 9 pour mon 38/40, pinces descendues de 2,5 cm et taille cintrée, avec les manches et la patte polo (raccourcie à 15 cm) de la New Orleans teen de C'est Dimanche. Ensuite je l'ai allongée et évasée pour en faire une robe (longueur totale 90 cm).

J'étais assez confiante pendant la couture de cette robe : ma seule crainte était la réalisation de la patte polo sur un tissu fuyant comme la viscose, mais en fait ça s'est passé sans histoire (je n'ai pas thermocollé le tissu parce que je voulais une patte "molle", qui reste ouverte, sans bouton).

Par contre, j'ai vite déchanté au premier essayage : Alors que les tuniques réalisées avec mon mix de patrons tombent toujours bien, la viscose utilisée ici, vraiment très fluide, se déforme avec son propre poids et la robe s'est avérée immense : Trop large au niveau des épaules, trop ample au niveau de la taille, les manches ballons étaient trop longues.... Bref elle ressemblait aux robes tabliers en polyester de la Blanche Porte... L'angoisse !!

Du coup ça m'a un peu énervée et j'ai coupé dans le vif, un peu à la hache d'ailleurs : J'ai enfilé la robe à l'envers pour pouvoir marquer au feutre tous les endroits où il fallait reprendre, j'ai découpé (sauvagement) les manches en enlevant 2 cm sur chaque épaule, j'ai enlevé 3 cm de chaque coté, en marquant davantage la taille, j'ai raccourci les manches avant de les recoudre à la robe et j'ai fait 2 pinces dans le dos.

Et ça a fini par coller à peu près...

Bon, elle a encore des défauts à la pelle : A mon avis les manches ne sont plus vraiment symétriques, et les fronces sont assez....hasardeuses, on va dire ! Mais la fluidité de la viscose et l'imprimé un peu camouflage font des merveilles ! Et puis cette viscose est d'une douceur incroyable !

IMG_1456

IMG_1452

IMG_1453

IMG_1455

Et pour vous la montrer sans ceinture :

IMG_1457

IMG_1458

En tout cas, même si elle n'est pas parfaite, je crois pouvoir dire sans me tromper que cette petite robe a des beaux jours devant elle !!