J'ai remis ça !

Je n'ai pas pu attendre et à peine 3 jours après avoir terminé la première, je me suis cousue une deuxième Sonja Dress !

Cette fois ci, j'ai choisi un tissu que j'avais en stock depuis un certain temps. Un tissu acheté sur le marché de Bassam, en Côte d'Ivoire, pour une Sonja Dress en wax.

Enfin non, soyons précise, ce n'est pas exactement du wax, c'est du fancy. Je sais ça non pas parce que je suis experte en tissus africains, mais parce que c'était écrit dessus !

Du coup je suis partie vérifier sur internet qu'elle était la différence entre les deux, et j'ai trouvé quelques explications :

- Le wax vient du batik, fabriqué en Indonésie. Il est fabriqué de façon semi mécanique en Europe (Hollande) ou en Afrique (Nigeria, Côte d'Ivoire et Ghana principalement). Pour parler un peu technique, une réserve de cire est appliquée au moyen de deux rouleaux de cuivre sur lesquels sont gravés les motifs de base, puis l'étoffe est trempée dans une teinture à l'indigo. On utilise des planches pour imprimer directement les couleurs secondaires. Cette technique d'impression permet à l'étoffe de baigner dans la teinture, le wax est donc imprimé des 2 cotés, sans endroit ni envers.

- Le fancy est un tissu imprimé sur une de ses faces par sérigraphie, à l’aide de rouleaux cylindriques. Il est produit localement et son prix est beaucoup plus abordable que celui du wax, dont il reprend souvent les motifs les plus populaires.

Il est assez facile de distinguer un véritable wax de son imitation fancy, parce que ce dernier possède une face endroit différente de la face envers, puisqu’il n’est imprimé que sur une seule face.

Question prix, je confirme, celui de mon fancy était assez imbattable : J'avais choisi 4 coupons d'environ 90 cm sur 1,80m (oui parce que là bas, l'unité de mesure quand tu achètes du tissu c'est le pagne, et les dimensions d'un pagne, c'est 1 yard sur 2 yards....) et quand la vendeuse m'a annoncé 1000 FCFA, j'ai tenté de négocier pour faire un peu baisser le prix.... jusqu'à ce que je réalise que ça faisait 10 francs (1,50€ !) et pas 100 francs comme j'avais calculé au départ..... Donc le coupon utilisé pour ma nouvelle Sonja Dress m'a couté environ 38 centimes d'euro..... Moins cher c'est gratuit !

En plus, malgré ses origines bas de gamme, il a des petits airs japonisants ce petit fancy ! Il me fait complètement craquer ! Au départ je l'avais acheté pour la Plumette et puis finalement, il est bien mieux pour moi !!

IMG_1635

 

Sinon, pour en revenir au modèle, cette fois ci j'ai voulu tester la version sans ceinture, en rallongeant juste un peu le buste. Sauf que je ne l'ai rallongé que de 1 cm, et qu'il en aurait bien fallu 3 je pense.

J'ai également réduit un peu la profondeur des pinces dans le dos, histoire de gagner quelques précieux centimètres au niveau de la taille. Mais ce n'était visiblement pas suffisant puisque j'ai quand même dû poser mon zip invisible en biais pour récupérer un peu de marge. Du coup adieu les jolis raccords dans le dos !

IMG_1638

 

(et d'ailleurs mon zip n'est pas posé de façon aussi invisible que ce qu'on pouvait croire quand je vous ai montré la photo à plat sur IG)

 

Pour continuer sur les raccords du dos, j'ai coupé bêtement le dos de la jupe en un seul morceau. Du coup là aussi j'ai dû réduire la profondeur des plis pour rattraper le coup, et là aussi forcément, ce n'était même pas la peine de compter sur des raccords corrects. Remarquez au moins c'est homogène dans le non-raccord.

Sinon, comme je l'avais prévu après ma première version, j'ai entièrement doublé le corsage plutôt que de faire une parementure : C'est plus joli et surtout ça évite que la doublure ressorte sous les bras...

C'est tout pour les modifications par rapport à la première version, mais alors qu'elles sont presque jumelles, Sonja Chambray et Sonja Fancy n'ont pas du tout le même caractère : Sous ses petits airs décontractés, Sonja Chambray est exigeante, elle veut des talons hauts et du rouge pour mettre son teint en valeur, réclame son coup de fer sous peine d'afficher une mine toute chiffonnée et m'oblige à changer de sac à main. En plus, elle m'interdit de trop manger et m'opprime si je ne lui obéis pas....

Mais en contrepartie, Sonja Chambray me fait une silhouette de rêve !

A l'opposé, Sonja Fancy s'adapte à tout sans faire d'histoire, elle est toujours d'accord pour sortir même si je n'ai pas eu le temps de la repasser. Elle ne se vexe pas si je lui impose mes sandales, elle est même ravie de leur compagnie ! Elle me laisse m'empiffrer au BBQ des copains et est prête à s'accoquiner avec tous mes gilets.

IMG_1634

 

Alors, même si elle est bien moins seyante que sa grande soeur, Sonja Fancy je l'aime d'amour ! C'est ma robe doudou ! Celle que j'ai envie d'enfiler tous les jours quand il fait chaud. Que je peux porter aussi bien au boulot que pendant les vacance et qui est totalement vélo-compatible (bon, sa soeur aussi, soyons juste !).

Allez, c'est bon, je vous la montre en entier !

IMG_1640

IMG_1641

IMG_1643

IMG_1644

Photos pas terribles, mon homme n'était pas à la maison ce jour là.... Mais bon, elles vous donnent une idée de cette petite robe.

Tissus : Fancy du marché de Bassam, zip invisible Fil 2000, doublure en crêpe de coton (chutes d'une robe de Nanouchka)

Modèle : Sonja Dress de Salme, patron gratuit à télécharger, taille 8 pour mon 38 mais taille 4 au niveau des emmanchures. pinces descendues, ajout de poches prises dans les coutures latérales

Allez, pour la troisième version, il ne me reste plus qu'à descendre encore la ligne de taille de 2 cm et à réduire également les pinces devant, et ça devrait être pas trop mal !