Depuis que j'ai tricoté mon Fog and Whisper, j'ai envie de mieux tricoter.

Non pas que je tricotais "mal" jusqu'à présent, mais j'utilisais essentiellement des laines pas chères, avec des résultats pas toujours conformes à mes attentes...

Entendons-nous, il existe un certain nombre de laines pas chères de bonne qualité ! J'aime beaucoup l'Alpaca de Drops par exemple, qui est extrêmement compétitif, mais bon c'est quand même un fil un peu poilu et qui donne un rendu assez "mou". Et autant dans certains cas, c'est exactement le but recherché (comme par exemple avec mon pull Ravello/Westbourne que j'adore justement parce qu'il est mou !), autant il ne convient pas pour d'autres modèles, notamment tous ceux avec des torsades ou des points de dentelle, qui ne sont pas très visibles sur de l'alpaga. 

De la même façon, j'aime beaucoup la Supersoft de Holst Garn, avec laquelle j'ai réalisé mon premier Ravello ou mon Stripes Ahoy. Deux pulls que j'adore et que je porte régulièrement. mais la laine, même si elle s'adoucit un peu au fil des lavages, reste tout de même assez rêche et pas très agréable à porter au contact direct de la peau. En plus elle est assez fragile et peut casser brutalement, au moment du tricotage, mais également par la suite : Le fil a cassé au niveau de la bordure de mon Ravello après que je l'ai porté quelques semaines.... J'ai réussi à récupérer le truc mais autant vous dire que c'est assez désagréable !

Donc petit à petit je prends des goûts de luxe, et l'utilisation de la Madelinetosh Tosh merino light pour mon Fog and Whisper a été le point ultime de cet embourgeoisement tricotesque : Difficile de revenir en arrière après une telle laine !!

Du coup, comme mon budget laine n'est pas vraiment extensible, j'ai décidé de tricoter "mieux" : Moins de projets mais avec de plus jolies laines !

Et c'est sur ces bonnes résolutions que j'ai croisé Soumicha, qui m'a proposé de lui racheter 3 écheveaux de Malabrigo Sock dont elle n'avait pas l'usage !! 

La Sock de Malabrigo est une superbe laine 100% mérinos, bien ronde et douce, plus torsée que la Madelinetosh Tosh Merino Light (et donc qui bouloche moins, mais quand même un peu), avec un magnifique rendu. Je l'avais déjà utilisée une fois (pour un châle au crochet) et j'avais adoré !

Autant vous dire qu'on a vite fait affaire...

Pour le modèle, j'ai farfouillé un bon petit moment sur Ravelry à la recherche d'un petit gilet fin, assez prêt du corps (c'est finalement le type de gilet que je porte le plus souvent !), avec le petit truc en plus qui rende le tricotage du jersey un peu moins ennuyeux...

Et mon choix s'est porté sur le Grand Coquelicot, tout premier modèle femme de Hel et Zel, créatrice dont je vous ai déjà parlé quand je vous ai montré la Liquette de printemps de la Plumette, tout en jersey, avec un empiècement en dentelle au niveau des épaules et du haut du dos, avec rappel sur le bas du corps et des manches.

La dentelle sur un gilet, ça m'effraie toujours un petit peu, pour le gros potentiel "mémère" que ça peut avoir. Mais là le point de dentelle ressemble à s'y méprendre à de petites torsades et j'aime vraiment beaucoup le résultat ! Et puis la répétition est vraiment très simple à mémoriser, ce qui ne gâche rien ! 

IMG_2857

IMG_2860

IMG_2862

IMG_2863

IMG_2864

IMG_2867

IMG_2868

IMG_2871

Fil : 3 écheveaux de Malabrigo Sock, coloris Eggplant, tricoté avec des aiguilles 3,5, petits boutons imitation métal trouvés chez Lil Weasel

Modèle : Grand Coquelicot de Hel et Zel, taille S pour mon 38, corps rallongé de 8 cm,  

 

Mon échantillon était trop petit par rapport au modèle, j'aurais donc dû prendre la taille au dessus de celle préconisée dans le tableau des mensurations. Mais j'ai fait ma tête de mule en conservant une taille S. Du coup le modèle est vraiment très ajusté !

Au niveau du corps ce n'est pas trop grave, de toute façon je n'avais pas l'intention de porter ce gilet fermé. Mais au niveau des manches, c'était catastrophique !! J'ai dû tout détricoter (évidemment je ne me suis vraiment posé la question qu'après avoir entièrement terminé le gilet et l'avoir bloqué !) et les recommencer en réduisant nettement le nombre de diminutions.

J'ai rallongé le corps de 7 ou 8 centimètres histoire qu'il me couvre bien le dos. Je suis grande et je n'aime pas avoir froid aux reins !  

IMG_3073

IMG_3080

IMG_3074

IMG_3081

IMG_3076

IMG_3083

IMG_3077

IMG_3085

IMG_3078

IMG_3091

En tout cas, je l'aime énormément ce petit gilet : Il est très facile à vivre, s'accorde avec quasiment toute ma garde-robe et j'adore vraiment cette dentelle qui se fait toute discrète !!

 

bande_pour_article_blog-10

 

Et sinon, rien à voir mais j'ai fait un peu de vide dans mes placards !

Du coup, y'a du tricot et aussi de la couture homemade pour grandes (pas chère la couture, j'ai vraiment besoin de vider mes placards !) sur le Vide cabane !!