De retour après une petite semaine de vacances au soleil dans le sud de la France, histoire de déposer les enfants chez Papichka et Nanouchka, je voudrais vous présenter une robe que j'ai (enfin !) pu porter et que j'adore.

L'an dernier, pendant les vacances de la Toussaint, alors que j'errais sur le net après une raclette un peu arrosée (je vous dis ça parce que j'ai lu un jour un article sur les achats compulsifs sur internet en état d'ivresse qui m'a bien fait rigoler !), je suis tombée par hasard sur Instagram sur une promo chez Bouillon de Couture : des coupons de 2 mètres de jersey imprimé à 10€ le mètre. Du coup, moi qui réfrène mes achats de tissus depuis quelques temps, j'ai succombé à la tentation et j'ai commandé 4 mètres de jersey sans aucun projet en tête !

Avec le premier de ces coupons, j'ai cousu une robe pour la Plumette, mais j'avais bien l'intention de garder le 2ème pour moi !! J'attendais juste de trouver LE patron... 

Et puis à la sortie de la dernière collection Deer and Doe, j'ai eu tout de suite eu l'oeil attiré par la robe Zéphyr : Une robe en jersey, avec un corsage ajusté grâce à des découpes princesse, et une jupe patineuse tout à fait charmante.

patron-robe-zephyr

J'ai quand même mis un peu de temps pour commander le patron : J'ai déjà un patron chouchou de robe en jersey, la robe Moneta cousue à de nombreuses reprises et je ne voulais pas que celle-ci fasse doublon.

Mais au détour d'une virée chez Brin de Cousette ayant pour objectif de solder un bon cadeau bien sympathique offert à Noël par mon homme, j'ai fini par craquer !

Aussitôt acheté, aussitôt exploité, j'ai tout de suite attaqué ma robe au retour de ma virée tissus. C'est un modèle vraiment simple et rapide à coudre, la seule difficulté résidant dans la pose de l'encolure en V.

J'ai quand même eu quelques craintes sur l'adéquation tissu/patron : Pour ce modèle il est préconisé un jersey avec au moins 30% d'élasticité et même si mon jersey est bien élastique, l'envers est blanc et ça se voit sur l'endroit quand on l'étire trop. J'ai donc fait un test en traçant une ligne de 10 cm sur le tissu et en l'étirant jusqu'à ce qu'elle fasse 13 cm (= 10 cm + 30%). J'ai vu qu'avec cet étirement, le blanc n'apparaissait pas sur l'endroit et donc je me suis lancée.

Niveau modif, j'ai juste rallongé le buste de 2 cm et la jupe de 3 cm.

IMG_3702

J'ai hésité à réaliser les surpiqures le long des découpes princesse : Un peu peur de gacher le résultat avec des surpiqures qui gondolent... Et puis j'ai découvert le point éclair de ma machine à coudre grâce au livre "Coudre le stretch" de Marie Poisson, qui est une vraie mine d'infos en plus de proposer quelques chouettes modèles.

Le point éclair, c'est un point dont l'aspect visuel n'est pas trop éloigné du point droit, mais avec quand même une certaine élasticité. Il est donc très pratique pour les surpiqures ou les ourlets sur du tissu strech. Sur ma MAC il est symbolisé par un petit éclair :

points Brother

Un autre conseil que j'ai appliqué, c'est de mettre du fil mousse dans la canette : Ca change tout ! Les coutures à la MAC sont beaucoup plus élastiques d'un seul coup !

J'ai donc fait toutes mes surpiqures au point éclair avec du fil mousse dans la canette, et vraiment le résultat est impeccable ! Je ne ferai plus que comme ça maintenant !

Par contre il va falloir me croire sur parole, je n'ai aucune photo en gros plan des surpiqures...

Sinon, comme je le disais plus haut, la seule difficulté de ce modèle réside dans la pose de l'encolure en V.

Personnellement, j'ai trouvé les explications un peu succintes... Je pense qu'il vaut mieux s'entrainer un peu avant d'attaquer la version définitive, mais bon bien evidemment, moi j'ai attaqué directement ! Du coup j'ai eu quelques sueurs froides, mais au final le résultat est très correct !

J'ai eu un peu peur que le décolleté soit trop profond pour moi, mais au final je trouve que ça va bien avec le style de la robe et que ce n'est pas choquant. C'est peut-être lié au fait que j'ai un long buste et les seins implantés assez bas parce que j'ai vu que plusieurs bloggeuses l'avait un peu remonté.

IMG_3705

Histoire de peaufiner un peu, et toujours grâce au livre de Marie Poisson, j'ai rajouté une bande de propreté sur l'encolure, au niveau du dos. Je l'ai mal posée d'ailleurs : Sur la photo ci-dessous on voit bien tout à gauche que le jersey est ressorti de sous la couture. Je l'ai modifié depuis mais là aussi il va falloir me faire confiance parce que je n'ai pas refait de photo !

En tout cas, là aussi je trouve que cette finition ajoute une touche pro !

IMG_3706

Tissus : Environ 1,50 m  de jersey coquilles pétrole trouvé chez Bouillon de Couture l'an dernier

Modèle : Robe Zéphyr de Deer and Doe, taille 38 pour mon 38 du commerce, corsage rallongé de 2 cm, jupe rallongée de 3 cm

 

Portée, cette robe a été (et est toujours !) un vrai coup de foudre ! Elle a même supplantée la Moneta dans mon coeur ! La qualité impeccable du jersey, qui ne se froisse absolument pas et dont j'aime beaucoup l'imprimé, y est pour beaucoup, mais en plus cette robe fait vraiment une jolie ligne et est merveilleusement agréable à porter !

IMG_3717

IMG_3716

 

IMG_3723

IMG_3718  IMG_3720

IMG_3722

Bref, je crois qu'il va y avoir d'autres robes Zéphyr par ici d'ici la fin de l'été !!

Enregistrer