Quand j'en vois certaines qui dénichent systématiquement des trésors au hasard de leurs ballades sur les brocantes, je suis toujours un peu jalouse... J'ai la chance d'avoir régulièrement une brocante/vide grenier organisée juste au bout de ma rue, mais je n'y trouve habituellement que de vieux rogatons moisis ou bien des vendeurs professionnels qui tentent de faire illusion mais affichent des tarifs d'antiquaire...

Et puis juste avant les vacances de la Toussaint, un dimanche matin, alors que je sortais pour acheter le pain et 3 légumes au marché avec 10€ en poche, je suis tombée sur l'une de ces brocantes et plus particulièrement sur un vendeur de pelotes de laine !! Oh merveille !! Bon, mon enthousiasme a été de courte durée : il s'agissait principalement de trucs très moches et très synthétiques  qui ne faisaient pas vraiment envie... Mais tout de même, à force de persévérance, j'ai fini par dénicher 6 pelotes d'une même laine, dans 6 nuances différentes mais qui se mariaient bien ensemble, le tout pour la modique somme de 5€.

Pour associer ces 6 couleurs, j'ai d'abord pensé à un plaid au crochet, mais je me suis vite rendue compte qu'avec environ 700 mètres de laine, je n'allais pas aller bien loin.... tout juste un torchon au crochet, et encore !

Du coup je me suis plutôt orientée vers du tricot et j'ai eu envie d'une écharpe à rayures... Mais au fil de mes recherches de patron, je suis tombée sur le châle à rayures du livre "Tricot-mes secrets de fabrication" de Karen Borell et ce modèle s'est imposé !!

021 (4)

022 (5)

024 (4)

026 (4)

027 (3)

Fil : 6 pelotes de Merinosoie de Bouton d'or (30% laine, 20% soie et 50% acrylique -rien n'est parfait- une laine vraiment très agréable à tricoter et avec un superbe rendu, mais qui n'est plus fabriquée je crois) allant du jaune soleil au questche, en passant par le potiron, le brique, le rouge vif et le lie de vin, tricotées avec des aiguilles n°4 pour un châle de 1,50 m de long après blocage

Modèle : châle à rayures de "Tricot-mes secrets de fabrication" de Karen Borell. Enfin j'ai suivi les indications pour les augmentations mais ensuite j'ai fait un peu n'importe quoi, l'idée étant d'alterner les rayures jusqu'à la fin de mes 6 pelotes... J'ai quand même tenté de faire la bordure finale à picots du modèle, mais je me suis retrouvée en panne de laine à 25 cm de la fin... Il a fallu que je défasse tout pour rabattre à nouveau mes mailles mais sans picot cette fois-ci.

 

J'étais un peu hésitante au départ sur mon choix de laine, mais au final, j'aime beaucoup ce châle coloré et lumineux ! Il n'est pas très grand mais il a pile la bonne taille pour me tenir bien chaud au cou et aux épaules (je n'arrive pas à régler la clim réversible au bureau : soit je me gèle soit je me dessèche, donc je préfère avoir trop froid et m'emmitoufler...). Et en plus il égaye mes tenues d'hiver souvent un peu sombres !

030 (2)

034 (3)

035 (2)

036 (3)

040 (2)

C'est vraiment n'importe quoi cette série de photos, elles sont floues et moches !! Vivement que je puisse de nouveau accéder à mon balcon !!

Bon et maintenant on passe à la vitesse supérieure niveau tricot... Des aiguilles 3,5, un gilet pour grande, des côtes à ne savoir qu'en faire... Je crois que mon encours a tout pour devenir un tricot-boulet, le truc qui traine pendant 12 ans dans le panier avec les vieilles pelotes parce qu'il se fait systématiquement doubler par tous les autres projets.... Dommage parce que la laine est superbe !! (et ce qui ne gache rien, elle est à un prix défiant toute concurrence !! Laine baby alpaca silk à 3,05€ la pelote chez Kalidou, qui dit mieux ?)