La cabane d'Elilou | blog couture

20 septembre 2016

Recyclage #5 : De Boarwalk à Walk Along

Et oui, encore une fois je vais vous parler de recyclage, on ne m'arrête plus !!

Aujourd'hui c'est du tricot que j'ai recyclé : Forte de mon expérience réussie avec le gilet Arc en Ciel de la Plumette, j'ai commencé à scruter mon tiroir à pulls d'un autre oeil.... Et je me suis arrêtée très vite sur mon Boarwalk, petit pull sans manche réalisé en Coast de Holst Garn, une laine super fine que j'avais donc tricotée en double.

Ce pull, j'avais beau beaucoup sa douceur et sa couleur, je ne le portais JA-MAIS !! Déjà le principe du pull sans manche, c'est pas top je trouve... Surtout pour moi qui au final n'aime pas porter de chemise. Mais en plus il était trop court pour moi.

Bref il prenait la poussière depuis 2013 dans son tiroir et j'ai décidé de lui faire un sort !

Pour le transformer, j'ai eu envie de me refaire un Walk Along, modèle réalisé juste avant l'été en coton, avec rayures et manches courtes, et que j'avais bien envie de tester en version manches longues.

En fait, ça fait un petit moment que j'ai envie d'un pull fin. Un pull un peu comme ceux du commerce. Du genre qu'on enfile sans trop se poser de question, qui tient chaud juste ce qu'il faut et qui va à peu près avec tout.

J'ai donc décidé de me lancer, inconsciente que je suis, dans un pull taille adulte tricoté avec des aiguilles 3 et de la laine recyclée !

Et c'est là que les ennuis ont commencé...

Parce que autant ce n'est pas très compliqué de détricoter un pull et de le mettre en écheveau, autant dédoubler le fil de cet écheveau pour en faire 2 pelotes en parallèle, c'est une autre histoire....

En plus la Coast est une laine vraiment très fine, et qui casse très facilement... Bref ça a été une vraie galère !

Mais bon, avec beaucoup de patience et quelques âmes dévouées qui ont bien voulu me donner un coup de main, j'ai réussi à m'en sortir.

Sauf qu'après il a fallu la tricoter cette laine, et avec des aiguilles 3 c'est .... loooooooooooooooooooooong !

En plus, le coloris Charcoal, un gris foncé qui tire un peu sur le bleu, est quand même assez tristounet. Du coup j'ai eu envie de rajouter des rayures de toutes les couleurs pour éclairer un peu la grisaille, mais j'ai eu peur de m'en lasser très vite et de ne finalement pas porter ce pull voulu comme un basique de ma garde robe.

Et puis j'ai eu l'idée de tirer partie des raglans très larges de ce modèle et de les rebroder de fils de différentes couleurs pour les souligner et éclairer un peu tout ça !

Je crois que cette idée a vraiment permis de sauver ce pull qui sinon serait toujours au fond de mon panier à en-cours.

 IMG_3831

IMG_3828

 

Pour la broderie, aucune difficulté : j'ai suivi à chaque fois la ligne "verticale" formée par les mailles, en passant dessus/dessous tous les 2 rangs et en essayant de faire un arc-en-ciel de couleurs. J'ai fait ça sur les raglans du devant et du dos.

IMG_3830

Fil : 3 pelotes de Coast (50% laine / 50% coton) de Holst Garn, coloris Charcoal, tricoté avec des aiguilles 3 pour le corps et les manches et 2,5 pour les bordures.

Modèle : Walk Along d'Ankestrick, tricoté en taille L pour mon 38 puisque mon échantillon n'était pas bon du tout.

Comme sur ma première version j'ai supprimé les effets de superposition prévus sur le modèle initial et pour toutes les bordures j'ai fait 4 rangs de jersey envers et 4 rangs de jersey endroit en 2,5. Du coup ça roulotte un peu et je trouve ça très joli !!

A part le fait que ce soit très long de le tricoter avec des aiguilles 3 (je me répète je sais, mais j'ai vraiment senti la différence avec un pull tricoté en 3,5 qui est ma taille fétiche d'aiguilles !), ce modèle est vraiment très simple à tricoter, et j'aime beaucoup ces raglans larges qui mettent en valeur les épaules.

Et puis je dois bien dire que je suis très contente de ma trouvaille pour les broderie ! J'avais déjà vu des modèles de pulls rebrodés au niveau de l'encolure, mais je trouvais ça un peu "vieillot", ce qui n'est pas du tout le cas de ces broderies verticales (enfin il me semble ! Vous en pensez quoi ?) 

IMG_3879

IMG_3880

IMG_3881

IMG_3889

IMG_3882

IMG_3884

IMG_3885

IMG_3886

Bref, je crois que j'ai trouvé mon nouveau petit pull fétiche, facile à assortir, tout doux, et chaud juste comme il faut !!

 

bande_pour_article_blog-10

Posté par elilouca à 06:27 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 septembre 2016

Recyclage #4 : Le retour de la petite blouse japonaise

Quand j'ai commencé à coudre, en 2010, il n'existait pas énormément de livres de couture sur le marché : Les modèles pour femmes venaient soit de Burda soit de quelques bouquins japonais non traduits qu'on achetait chez Junko quand on habitait sur Paris ou sur des boutiques ebay bien ciblées sinon.

Les livres pour enfants quant à eux se résumaient aux Intemporels pour enfants d'Astrid Le Provost et à quelques bouquins japonais non traduits eux non plus.

Mais autant, les modèles japonais pour femmes ne m'ont jamais vraiment convaincus (je n'ai pas le profil japonais on va dire, du coup j'étais toujours obligée de faire tout un tas de retouches), autant dans les bouquins pour enfants, on trouvait de véritables petites pépites !!

En plus, même en japonais dans le texte, la réalisation restait simple grace aux nombreux schémas numérotés.

Bref, j'ai beaucoup cousu japonais pour la Plumette quand elle était petite et que je débutais.

Et puis petit à petit, j'ai découvert les patrons indépendants. J'ai découvert Ottobre et ses jolis modèles en jersey et je me suis doucement éloignée de la couture japonaise.

Et puis cet été, comme j'étais un peu en manque des enfants, j'ai pas mal cousu pour la Plumette (que du Ottobre !! On en reparlera !).

Après 4 ou 5 pièces différentes, j'avais assouvi mon envie de couture enfant et je me suis tournée vers mes "corvées couture" : les chutes de liberty découpées en carrés pour faire des lingettes démaquillantes et jamais assemblées, le pantalon de Louis dont la poche était déchirée, la robe de la Plumette (oui elle l'a portée encore un peu cet été. Je crois qu'on peut dire qu'elle a été amortie) donc la jonction tricot/jupe avait craqué... que du bonheur !!

Et tout en bas de ma pile, je suis retombée sur une blouse Cezembre réalisée au printemps et qui ne m'allait pas du tout ! 

Il faut dire que j'avais cousu cette blouse dans un merveilleux crépon vert trouvé chez Sacrés Coupons. et que le crépon, à la base, c'est froissé, mais ça se détend assez vite...

Donc en général, quand je couds du crépon (enfin ça m'est arrivé une fois quoi !), je lave et repasse mon tissu avant de couper les pièces.

Sauf que là j'ai oublié et j'ai coupé mes pièces dans mon crépon bien froissé... 

Du coup, ça n'a pas loupé, vu qu'il faut repasser au fur et à mesure de la couture quand j'ai terminé ma blouse Cezembre, elle était immense en pendouillait de partout !!

Et comme sur ce modèle il n'est pas possible de reprendre les côtés, j'ai dû la balancer du côté des importables. Autant vous dire que j'étais furieuse contre moi !

Elle est restée dans son coin pendant plusieurs mois mais j'avais quand même en tête d'essayer d'en faire quelque chose pour Eliette à un moment où à un autre.

Et le moment est venu fin juillet : Un dimanche soir, une brutale envie de tunique légère et de froufrous sur les épaules, un souvenir ému de petites robe et tunique si croquignolettes sur ma minette, un livre adoré dont j'ai déjà cousu pratiquement tous les modèles et un difficile constat (les tailles s'arrêtent au 130 !) plus tard, j'avais ma tunique rêvée !

IMG_3804

IMG_3806

IMG_3807

IMG_3808

Tissu : Crépon de coton Sacrés Coupons, petits boutons de mon stock

Modèle : Robe A du livre Happy Homemade Volume 2, taille 130 pour ma 136 cm, coupée en tunique pour tenir dans les morceaux de ma blouse Cezembre.

Et donc au mois d'août, je suis arrivée chez mes parents avec ma petite tunique japonaise sous le bras.... et la Plumette s'est jeté dessus !!

Depuis, elle est portée et reportée (en plus ce n'est pas la peine de la repasser !) ... et donc bien entendu, je n'ai jamais réussi à faire une séance photo digne de ce nom !

Du coup, vous devrez vous contenter de quelques photos de vacances, prises au Chateau de Brousse, dans l'Aveyron.

20160816_140426

20160816_140551

20160816_141914 (1)

20160816_143230

 

(Bon sang, le casque médiéval, ça vous transforme un look tout de suite !)(Si la Plumette voit que j'ai publié cette photo, elle me tue...)

20160816_143925

Bon bref, vraiment pas top cette série de photos.. mais c'était ça ou je ne la publiais pas, et ça aurait été dommage, parce que vraiment vraiment, je l'aime beaucoup cette petite tunique et que je suis vraiment désespérée que les modèles de ce livre s'arrêtent au 130 !

Posté par elilouca à 06:35 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2016

Recyclage #3 : La petite veste matelassée

Me revoici par ici après plus d'un mois d'absence. J'ai failli ne pas revenir pour tout vous dire... Et puis bon quand même, ce blog fait partie de mes petits plaisirs, alors je vais essayer de le faire vivre encore un peu !!

Et donc, si vous suivez ce blog depuis un moment, vous avez dû remarquer que j'aimais bien recycler les vêtements que je ne portais pas ou certaines cousettes ratées. Je trouve également très agréable de transformer des trucs vieux et moches trouvés pour 3 francs 6 sous en brocante ou chez Emmaüs en de nouveaux vêtements sympas pour moi ou pour les enfants. Et si je n'ai pas encore le talent en la matière de Larcins Magiques qui me fascine par ses réalisations, j'aime le challenge que cela représente : Les contraintes sont multiples : Taille des pièces forcément limitée, tissu improbable, associations risquées....Tout cela stimule la créativité je trouve !!

Je vais juste faire un petit apparté : De nos jours ma pauv' Lucette, on ne parle plus de "recyclage de vêtements", mais de upcycling, ça vous a quand même une autre allure ! Et le upcycling, c'est justement le thème de la Paris Design Week cette année. Et la Paris Design Week, c'est justement en ce moment (du 3 au 10 septembre 2016 pour être précise) ! Et même que mon boulot est partenaire de l'évènement. Ca se passe à la Rotonde (place Stalingrad, dans le 19ème)  et il y a des trucs chouettes à voir et des ateliers gratuits pour les enfants, n'hésitez pas à venir faire un tour si vous êtes dans le coin !

Et donc pour en revenir à mon recyclage (j'ai du mal avec les termes à la mode !), je voudrais vous présenter une petite veste réalisée à partir d'une robe de chambre trouvée chez Emmaüs par une de mes collègues de boulot : Le tissu de cette robe de chambre l'avait fait craquer, mais quand elle l'a montré à sa fille, celle-ci a hurlé au fashion-faux-pas et a obligé sa mère à s'en débarasser.

Je me suis donc chargée du débarassage. ^^

Parce quand elle m'a montré cette robe de chambre, toute matelassée, j'ai tout de suite vu une petite veste chinoise comme celles que je portais quand j'étais petite...

Pour une fois, j'ai pensé à faire une photo avant :

IMG_20160714_121813

Une robe de chambre donc, avec des manches 3/4, un zip devant, une doublure rose malabar, des froufrous à l'encolure et au bout des manches.... Bref il fallait pas mal se projeter pour voir la petite veste chinoise de mes rêves, mais clairement, je la voyais !!

J'ai passé un petit moment à chercher le modèle qui conviendrait : J'ai pensé à Bernadette de RDC tout d'abord, mais j'ai eu une grosse flemme pour assembler le pdf... Je me suis donc tournée vers mes Ottobre, valeurs sures en toute occasion ! Et j'ai trouvé un petit manteau zippé qui me semblait bien pouvoir se prêter à la transformation :

Niveau modifs, j'ai :

- supprimé le petit col droit

- raccourci les devant et dos de 25 cm, et coupé le devant en un seul morceau en hauteur

- rajouté des poches plaquées

Rien de bien sorcier donc ! Sinon, je n'ai pas suivi les explications Ottobre pour la doublure : Je trouve leur façon de faire un peu compliquée pour un résultat pas terrible... Du coup je fais à ma sauce et ça marche nickel sans aucune couture à la main ! (mais je ne saurais pas vous l'expliquer...)

A propos de la doublure, j'avais très envie de virer ce tissu rose malabar assez moche et de le remplacer par du jaune ou du vert. Mais la Plumette a été inflexible avant son départ en vacances : elle voulait conserver la doublure rose ! J'ai donc obtempéré mais en rajoutant un gros zip jaune qui tranche avec le reste.

IMG_20160714_163159

IMG_3854

IMG_3856

IMG_3857

IMG_3858

Tissus : Coton matelassé et doublure rose issus d'une robe de chambre trouvée chez Emmaus, zip jaune séparable Fil2000

Modèle : Manteau zippé 32-Messy Plaid du magazine Ottobre 1/2015, taille 134, modifications détaillées ci-dessus

 

Comme je n'avais pas la Plumette sous la main au moment de la réalisation de cette petite veste, j'avais de gros gros doutes sur la taille à prendre. Pour éviter les mauvaises surprises, j'ai pris la taille 134, mais par manque de tissu, j'ai été obligée de faire une veste assez courte. J'étais donc assez inquiète du résultat porté, mais au final elle tombe plutôt bien.

Les photos ont été faites dimanche, avec les vêtements qu'elle avait sur le dos pour sortir, autant vous dire qu'on est bien loin des jolies mises en scène d'avant : les photos c'est maintenant tout de suite et faut que ce soit réglé en moins de 5 minutes, pas facile facile la vie de bloggeuse mère de "grands" enfants..... Mais bon, ce qui compte c'est que la Plumette adore sa nouvelle veste !

IMG_3859

IMG_3862

IMG_3864

IMG_3866

Et finalement, même sans petite chaise jaune, on peut encore faire des acrobaties....

IMG_3861

 

Allez, une petite dernière pour vous montrer comment elle est partie à l'école lundi matin :

2016-09-05 14

J'adore l'accord entre la jupe et le zip, et ce mélange inprobable de tissus fleuris !

Posté par elilouca à 06:33 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 août 2016

Ginger jean, le retour !

Avec ce mois de juillet sans enfant, je redécouvre le plaisir fort égoïste d'avoir du temps pour moi : Quel luxe c'est de ne pas avoir de contrainte horaire ! (bon je vais bosser hein, donc j'ai quand même quelques contraintes ! Mais je peux organiser ma journée comme je veux, partir tôt du bureau pour aller prendre un verre avec ma chère Reloux, prendre une longue pose dej pour aller manger avec les copines ou arriver tard parce que j'ai préféré faire une grasse mat'). Et puis avec mon homme on se fait les petits restos du quartier, et le "gling gling" des bateaux de la marina du bassin de la Villette est là pour nous rappeler que Paris en été, c'est juste magique !

Et donc pas d'enfant, ça veut aussi dire un dimanche ENTIER de couture si je veux ! 

Et j'ai voulu !! ^^

Parce que je tenais vraiment à me refaire un pantalon avec le patron du Ginger jeans de Closet Case Patterns déjà testé ici.

Ce premier jean, je l'adore : Il est ultra confortable, me fait de jolies fesses (c'est unE de mes collègues de boulot qui m'a dit ça !) et est très facile à associer à ma garde-robe !

Du coup je voulais vraiment compléter mon stock de pantalons (un peu maigre : Je n'en ai que 2 en plus du jeans ci-dessus) et comme j'ai trouvé au dernier destock d'Agnès B un chouette coupon de jean rouge assez fin, contenant de l'élasthane, il ne me restait qu'à m'y mettre.

Niveau modif, j'ai fait comme la dernière fois : J'ai allongé la fourche de 2 cm devant et 2 cm dos. Et en plus j'ai creusé la ceinture pour éviter qu'elle baille. Pour ces 2 modifications, j'ai suivi les explis détaillées dans la partie Basic Fitting du pas-à-pas disponible sur le site.

Niveau matos, la réalisation d'un jean ne nécessite pas énormément de matériel spécifique : Un zip métallique, plus solide que ceux en plastique, éventuellement quelques rivets (mais je n'en ai pas mis), du fil cordonnet pour les surpiqures, et une aiguille spéciale pour jeans (taille 90 pour moi, d'ailleurs je ne sais pas quelle est la différence entre une aiguille 90 "normale" et une aiguille 90 pour jeans, mais bon, je n'ai pas voulu prendre de risque...). J'ai trouvé tout ce dont j'avais besoin chez Fil2000.

Je n'ai vraiment pas eu de problème pour la réalisation : Même si ce jean est un peu plus fin que le précédent, le fit du pantalon est bon (enfin il me semble !) et je n'ai donc pas eu à faire de retouche. La réalisation de la braguette a été le même moment de bonheur incrédule que pour le premier.

La seule difficulté que j'ai rencontrée est liée au fil cordonnet utilisé pour les surpiqures. Celui que j'ai utilisé vient de chez Fil2000 comme le cordonnet jaune utilisé pour mon premier jean. Mais alors que je n'ai eu aucun souci la première fois, là ça a été une vraie galère !! Qu'est ce que j'ai pu pester contre ma machine !! Je n'ai jamais réussi à régler correctement la pression, le fil faisait des bourrages sous la grille de la MAC (le truc où il faut couper dans le tas sans trop voir ce qu'on fait pour réussir à dégager le tissu, l'horreur !), des points sautaient... Bref j'ai perdu un temps fou et je n'ai même pas compris d'où venait le problème !

 IMG_3801

IMG_3797

IMG_3798

IMG_3799

IMG_3803

Tissus : Environ 1,50 m de jean élasthane rouge du destock Agnès B, chutes de liberty pour les poches, fil cordonnet rouge pour les surpiqures et zip métallique 15 cm Fil2000

Modèle : Ginger jeans de Closet Case Patterns, version A (jean droit / taille basse), taille 8 pour mon 38 du commerce, fourche allongée et ceinture creusée et réduite en longueur sur la partie haute (-3 cm en tout).

L'essayage d'une cousette qui vous va bien est toujours un moment magique, et je trouve ça encore plus gratifiant sur un pantalon ! Je suis vraiment ravie du résultat !!

Mais par contre, je le suis beaucoup moins de mes photos : Tous mes voisins étaient sur leur balcon hier soir quand j'ai essayé de photographier mon jean.... Je n'en menais pas large ! Du coup j'ai voulu faire vite, et ça a donné des photos avec mise au point sur la plante verte...

IMG_3810

IMG_3811

IMG_3812

Puis avec le plan de travail sur lequel était posé l'APN qui apparait dans le champ... 

IMG_3816

IMG_3817

IMG_3818

Mais pour finir je vous mets quelques gros plans sur mes fesses pas floues !!

IMG_3819

IMG_3820

IMG_3822

Bon bref, vous l'aurez compris je suis une fois de plus conquise par ce modèle !!! Mais et vous ? Qu'est ce que vous attendez pour aller vous le coudre là maintenant tout de suite ??

Et sinon, je pars (enfin !) en vacances pour quelques semaines !! Donc rendez-vous début septembre pour vous présenter les nouvelles tenues de la Plumette (et oui, j'ai aussi bossé pour elle pendant le mois de juillet !!)

Posté par elilouca à 06:07 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juillet 2016

Les tops de l'été : l'Instant et Datura

L'été est enfin arrivé, et comme tous les ans à la même période, j'ai des envies de tops légers, sans manches pour faire bronzer les épaules.... (Oui moi l'été j'aime faire bronzer mes épaules !)(Il faut dire qu'à Paris on n'a pas tellement l'occasion de faire bronzer autre chose...)

Et donc comme tous les ans je suis partie farfouiller dans mes patrons et j'ai ressorti l'Instant de MLM patrons.

Image of Patron PDF L'Instant

Ce patron, je le couds chaque année depuis sa sortie : Je vous avais montré ma première version ici, et j'en ai réalisé un deuxième l'été dernier en viscose et jersey de lin, jamais blogué mais beaucoup porté.

Donc bien évidemment il me fallait un millésime 2016 !!

Cette année, j'ai opté pour du blanc pur (je ne porte jamais de blanc, mais bon c'est un détail...) et j'ai joué la simplicité : Comme le corps est en jersey (de lin encore une fois, j'adore porter cette matière l'été !), j'ai supprimé les pinces poitrine, et comme l'empiècement est en dentelle anglaise, j'ai également supprimé les 2 pinces de l'empiècement.

Je n'ai pas relu mon article de 2014 avant de coudre mon top et j'aurais dû. Cela m'aurait permis de me souvenir qu'avec du jersey ce n'était pas utile de rajouter de marges de couture, surtout avec du jersey de lin qui se détend abondamment. Mais bon, rien de grave, après quelques coups de raboteuse surjeteuse sur les côtés, j'ai obtenu l'ampleur qui me convenait.

J'ai fait le biais des emmanchures et de l'encolure dans des chutes de la batiste étoilée utilisée pour mon top Barcelona, les biais du commerce (enfin ceux de Fil2000 en tout cas) sont trop épais et cartonneux pour ce genre de finitions un peu délicates.

IMG_3739

IMG_3742

IMG_3743

Tissus : Minuscule coupon de dentelle anglaise donnée par Nanouchka, je ne sais pas d'où elle sort ni de quelle époque elle date, jersey de lin offert par ma copine Prisca avec plein d'autres "échantillons" de tissus.

Modèle : Top l'Instant de MLM Patrons, taille S pour mon 38 du commerce, bien bien raboté sur les côtés

 

Pour supprimer les pinces sur mon tissu, je les ai simplement repliées sur la pièce du patron avant d'épingler celui-ci sur mon tissu. Sur le jersey ça n'a posé aucun problème, par contre je suis un peu déçue du rendu de l'empiècement en dentelle anglaise, peut être un peu trop rigide par rapport au lin... En plus malgré la finesse du biais, les bordures d'encolure et d'emmanchures plissent un peu.

Mais bon, c'est un petit top d'été sans prétention on va dire !!

IMG_3776

IMG_3777

IMG_3779

IMG_3782

 

Sur ma lancée, et vu que le beau temps a l'air de durer, j'ai eu envie d'un autre top sans manches !

Et comme Cath venait de me faire découvrir la fabuleuse technique du burrito pour doubler une corsage sans manches, j'ai décidé de tester enfin la blouse Datura dont le patron trainait sur mes étagères depuis au moins 3 ans !

Datura, c'est donc également un top sans manches avec empiècement. Le modèle est proposé avec soit des découpes en forme de triangle sur l'encolure, soit un petit col claudine. Pour ma première version, j'ai préféré faire simple, avec une encolure ronde basique, sans col ni découpe.

Blouse Datura

 

A première vue, on peut se dire que les 2 modèles se ressemblent beaucoup, mais en fait non ! L'Instant se prête davantage au jersey par exemple. Mais je préfère nettement l'encolure de Datura, que je trouve plus féminine, et j'aime beaucoup son dos boutonné.

Mais ce qui m'avait retenu jusqu'à présent de coudre ce modèle, en plus de la problématique du doublage d'un haut sans manches, c'était que les patrons Deer & Doe ne sont pas du tout adaptés à ma morphologie ! Je savais donc d'avance qu'il allait falloir que je retouche beaucoup ce patron pour l'adapter.... 

J'ai donc commencé par faire une toile dans un minuscule coupon de tissu pour chemise offert lui aussi par ma cops Prisca (oui je sais j'ai de la chance !!). Au départ ce tissu ne m'emballait pas plus que ça et je l'ai choisi parce que le coupon était tellement petit que je ne voyais pas vraiment pour quoi d'autre je pouvais l'utiliser. Et puis quand j'ai commencé à jouer à Tetris pour rentrer mes 4 pièces dans le coupon, je me suis rendue compte que je pouvais jouer avec le sens des rayures et le résultat m'a beaucoup plu ! Du coup tout au long de la réalisation j'ai croisé les doigts pour que mon top soit portable !

Je suis partie sur la taille 38 conformément au tableau des tailles, mais de base et par principe, j'ai descendu les pinces poitrine de 2 cm et la ligne de taille de 1,5 cm supplémentaire (c'est une modification que je fais quasi systématiquement sur tous les modèles que je couds vu que je suis bien plus grande que la stature française standard).

La technique du burrito est bluffante de simplicité, mais elle ne permet pas d'essayer le top avant qu'il soit presque complètement terminé.... J'ai donc pris mon mal en patience avant de pouvoir l'enfiler.

A l'assemblage je me suis quand même rendue compte que j'avais dû merdouiller quelque part vu que mon dos était bien 3 cm plus court que le devant (et non, ce n'est pas parce que j'ai pas oublié de le rallonger de 3,5 cm comme le devant ! J'ai bien fait cette modif !).

Mais le pire a été à l'essayage. Déjà j'ai eu beaucoup de mal à l'enfiler. Et ensuite, le verdict était sans appel : Beaucoup trop étroit au niveau de la poitrine, beaucoup trop large au niveau des hanches, trop court dans le dos (et donc aussi devant si je devais le couper pour rattraper mon décalage), pinces poitrine trop hautes et emmanchures qui cisaillent : la totale !!

J'ai failli tout mettre à la poubelle et je suis partie me coucher complètement frustrée. Et puis comme souvent, la nuit porte conseil.

Et donc le lendemain :

- J'ai décousu les cotés (que j'avais surjetés, donc impossible de récupérer de l'ampleur à ce niveau là), les pinces poitrine et la couture entre l'empiècement dos et le dos;

- J'ai descendu les pinces de 1,5 cm supplémentaires, et je les ai raccourcies de 1,5 cm;

- J'ai recousu le dos et l'empiècement dos en jouant sur les marges de couture pour récupérer environ 1 cm de hauteur

- J'ai raboté le bas du dos d'environ 2 cm de chaque côté (entre la ligne de taille et l'ourlet)

- J'ai cousu une bande d'environ 4 cm de largeur (2,5 cm + 2 x 0,75 cm pour les marges de couture) de chaque coté entre le devant et le dos, bande qui m'a également permis de rattraper le décalage entre le devant et le dos.

Ensuite j'ai respiré un grand coup au moment de l'essayer et tadaam....

... Ca a marché !!  

IMG_3751

IMG_3753

IMG_3755

IMG_3757

Tissus : Coton à chemise rayé et voile de coton à pois pour la doublure, petits boutons rouges offerts avec une commande de chez The Sweet Mercerie, biais à fleurs Fil2000

Modèle : Blouse Datura de Deer and Doe, taille 38 pour mon 38 du commerce, modifications ci-dessus

 

IMG_3762

IMG_3763

IMG_3772

IMG_3773

IMG_3774

Bon, je n'ai pas trouvé de solution pour les emmanchures qui cisaillent un peu, mais visuellement ce n'est pas choquant et à l'usage ça reste supportable, donc ça ne m'empêchera pas de la porter !!

Et comme je ne voulais pas oublier mes modifs, je les ai tout de suite reportées sur mon patron papier... Alors il fallait bien que je fasse une nouvelle version pour tout valider !!

IMG_3784

IMG_3785

IMG_3786

Tissus : Coton à chemise et voile de coton à pois pour la doublure toujours offerts par ma cops Prisca (toutes les cousettes de cet article ne m'auront donc rien coûté !! Pour une fois que la couture est rentable !!), passepoil Fil2000

Modèle :  Blouse Datura de Deer and Doe, taille 38 pour mon 38 du commerce, sauf au niveau des dessous de bras, où je l'ai élargie au 40, alors que je l'ai réduite en 36 au niveau des hanches.

J'ai également agrandi les emmanchures en traçant un trait perpendiculaire au droit fil sur les empiècement devant et dos, entre le bas de l'encolure et le bas de l'emmanchure. J'ai coupé sur ce trait et écarté de 1 cm. J'ai donc d'une même coup agrandi les emmanchures, descendu les pinces poitrine de 1 cm et allongé la blouse de 1 cm !

Ensuite j'ai redessiné les pinces pour les raccourcir un peu (1,5 cm) et les descendre (2 cm supplémentaire, soit 3 cm en tout). Et j'ai supprimé l'ouverture dans le dos par manque de tissu : Mon coupon ne faisait que 45 cm sur laize !

Au final, en coupant la doublure dans un autre tissu, plus fin, tout est rentré pile poil !

IMG_3787

IMG_3788

IMG_3789

IMG_3790

IMG_3791

Je suis ravie de cette 2ème version : Elle tombe parfaitement et j'aime beaucoup la ligne du passepoil qui fait tout le tour du buste. Bon, ok, cette blouse fait un peu uniforme de pompier, mais ça m'amuse !! Et je sens qu'elle va avoir plein de petites soeurs !

EDIT : Pour celles qui se posent la question, la jupe en jean que l'on voit sur les photos est ma Moss Skirt en jean imprimé de chez Tissus Price

Posté par elilouca à 06:25 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juillet 2016

La robe Zéphyr

De retour après une petite semaine de vacances au soleil dans le sud de la France, histoire de déposer les enfants chez Papichka et Nanouchka, je voudrais vous présenter une robe que j'ai (enfin !) pu porter et que j'adore.

L'an dernier, pendant les vacances de la Toussaint, alors que j'errais sur le net après une raclette un peu arrosée (je vous dis ça parce que j'ai lu un jour un article sur les achats compulsifs sur internet en état d'ivresse qui m'a bien fait rigoler !), je suis tombée par hasard sur Instagram sur une promo chez Bouillon de Couture : des coupons de 2 mètres de jersey imprimé à 10€ le mètre. Du coup, moi qui réfrène mes achats de tissus depuis quelques temps, j'ai succombé à la tentation et j'ai commandé 4 mètres de jersey sans aucun projet en tête !

Avec le premier de ces coupons, j'ai cousu une robe pour la Plumette, mais j'avais bien l'intention de garder le 2ème pour moi !! J'attendais juste de trouver LE patron... 

Et puis à la sortie de la dernière collection Deer and Doe, j'ai eu tout de suite eu l'oeil attiré par la robe Zéphyr : Une robe en jersey, avec un corsage ajusté grâce à des découpes princesse, et une jupe patineuse tout à fait charmante.

patron-robe-zephyr

J'ai quand même mis un peu de temps pour commander le patron : J'ai déjà un patron chouchou de robe en jersey, la robe Moneta cousue à de nombreuses reprises et je ne voulais pas que celle-ci fasse doublon.

Mais au détour d'une virée chez Brin de Cousette ayant pour objectif de solder un bon cadeau bien sympathique offert à Noël par mon homme, j'ai fini par craquer !

Aussitôt acheté, aussitôt exploité, j'ai tout de suite attaqué ma robe au retour de ma virée tissus. C'est un modèle vraiment simple et rapide à coudre, la seule difficulté résidant dans la pose de l'encolure en V.

J'ai quand même eu quelques craintes sur l'adéquation tissu/patron : Pour ce modèle il est préconisé un jersey avec au moins 30% d'élasticité et même si mon jersey est bien élastique, l'envers est blanc et ça se voit sur l'endroit quand on l'étire trop. J'ai donc fait un test en traçant une ligne de 10 cm sur le tissu et en l'étirant jusqu'à ce qu'elle fasse 13 cm (= 10 cm + 30%). J'ai vu qu'avec cet étirement, le blanc n'apparaissait pas sur l'endroit et donc je me suis lancée.

Niveau modif, j'ai juste rallongé le buste de 2 cm et la jupe de 3 cm.

IMG_3702

J'ai hésité à réaliser les surpiqures le long des découpes princesse : Un peu peur de gacher le résultat avec des surpiqures qui gondolent... Et puis j'ai découvert le point éclair de ma machine à coudre grâce au livre "Coudre le stretch" de Marie Poisson, qui est une vraie mine d'infos en plus de proposer quelques chouettes modèles.

Le point éclair, c'est un point dont l'aspect visuel n'est pas trop éloigné du point droit, mais avec quand même une certaine élasticité. Il est donc très pratique pour les surpiqures ou les ourlets sur du tissu strech. Sur ma MAC il est symbolisé par un petit éclair :

points Brother

Un autre conseil que j'ai appliqué, c'est de mettre du fil mousse dans la canette : Ca change tout ! Les coutures à la MAC sont beaucoup plus élastiques d'un seul coup !

J'ai donc fait toutes mes surpiqures au point éclair avec du fil mousse dans la canette, et vraiment le résultat est impeccable ! Je ne ferai plus que comme ça maintenant !

Par contre il va falloir me croire sur parole, je n'ai aucune photo en gros plan des surpiqures...

Sinon, comme je le disais plus haut, la seule difficulté de ce modèle réside dans la pose de l'encolure en V.

Personnellement, j'ai trouvé les explications un peu succintes... Je pense qu'il vaut mieux s'entrainer un peu avant d'attaquer la version définitive, mais bon bien evidemment, moi j'ai attaqué directement ! Du coup j'ai eu quelques sueurs froides, mais au final le résultat est très correct !

J'ai eu un peu peur que le décolleté soit trop profond pour moi, mais au final je trouve que ça va bien avec le style de la robe et que ce n'est pas choquant. C'est peut-être lié au fait que j'ai un long buste et les seins implantés assez bas parce que j'ai vu que plusieurs bloggeuses l'avait un peu remonté.

IMG_3705

Histoire de peaufiner un peu, et toujours grâce au livre de Marie Poisson, j'ai rajouté une bande de propreté sur l'encolure, au niveau du dos. Je l'ai mal posée d'ailleurs : Sur la photo ci-dessous on voit bien tout à gauche que le jersey est ressorti de sous la couture. Je l'ai modifié depuis mais là aussi il va falloir me faire confiance parce que je n'ai pas refait de photo !

En tout cas, là aussi je trouve que cette finition ajoute une touche pro !

IMG_3706

Tissus : Environ 1,50 m  de jersey coquilles pétrole trouvé chez Bouillon de Couture l'an dernier

Modèle : Robe Zéphyr de Deer and Doe, taille 38 pour mon 38 du commerce, corsage rallongé de 2 cm, jupe rallongée de 3 cm

 

Portée, cette robe a été (et est toujours !) un vrai coup de foudre ! Elle a même supplantée la Moneta dans mon coeur ! La qualité impeccable du jersey, qui ne se froisse absolument pas et dont j'aime beaucoup l'imprimé, y est pour beaucoup, mais en plus cette robe fait vraiment une jolie ligne et est merveilleusement agréable à porter !

IMG_3717

IMG_3716

 

IMG_3723

IMG_3718  IMG_3720

IMG_3722

Bref, je crois qu'il va y avoir d'autres robes Zéphyr par ici d'ici la fin de l'été !!

Enregistrer

Posté par elilouca à 06:07 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juin 2016

Ginger jean

Dans la liste de mes Graals en couture, il y a eu le manteau.

J'en ai cousu plusieurs, pour moi (ici et ici) et pour la Plumette (ici, ou pour ne parler que des plus récents), qui m'ont certes pris un peu de temps mais qui m'ont surtout permis de me rendre compte que cela n'avait rien d'inaccessible.

Dans la liste de mes Graals en couture, il y a eu la chemise.

J'en ai cousu deux (ici et ici), qui m'ont fait prendre conscience que ce n'était pas si compliqué, et que surtout je n'aimais pas porter des chemises...

Et dans la liste de mes Graals en couture, il y a eu le jean...

Le jean, jusqu'à il y a peu, c'était pour moi le truc impossible à coudre soi-même ! Non pas pour la difficulté technique du projet : Après tout j'ai déjà cousu plusieurs pantalons, et si la braguette n'est toujours pas ma partie préférée, ce n'est pas non plus le truc qui me fait peur. Mais plutôt pour la prise de tête liée à l'ajustement du modèle à ma morphologie.

Pour info, je suis plutôt grande, mais avec un buste très long et des jambes "normales". Je n'ai donc jamais de souci de longueur avec les pantalons du commerce, mais j'ai vraiment des problèmes de hauteur de fourche ! En clair, les pantalons taille haute me rentrent dans les fesses (oué ok c'est pas glam, mais bon !) et les pantalons taille basse m'arrivent vraiment beaucoup trop bas sur le ventre pour être portables.... Je m'en sors à peu près avec les hauteurs intermédiaires (ceux dont la ceinture m'arrive environ 5 cm sous le nombril), mais j'ai tendance à les perdre du coup et à passer mon temps à les remonter...

Les quelques pantalons que j'ai voulu me coudre étaient tous des tailles hautes; J'ai donc eu le même souci avec eux qu'avec ceux du commerce : Une très grande sensation d'inconfort ! Seule exception : mon pantalon en lin rouge dont je n'avais pas entoilé la ceinture ! Du coup il descendait un peu sur mes hanches et ne me gênait plus, mais le rendu de dos n'était pas terrible (J'en parle au passé car il a fini avec un gros trou au genou et je l'ai jeté).

J'étais bien consciente de mon problème mais je ne savais pas du tout quoi faire pour le corriger. J'avais donc arrêté d'essayer de me coudre des pantalons.

Et puis un jour je suis tombée sur un article d'une blogueuse qui présentait le jean qu'elle venait de se coudre. Elle expliquait les ajustements qu'elle avait réalisés pour l'adapter au mieux à sa morphologie, et d'un coup je me suis dit que c'était possible d'y arriver !

Ce jean, c'était le Ginger jeans de Closet Case Patterns :

Ginger_Skinny_Jeans_pattern_Technical_flats_grande

Un jean proposé en 2 versions : Soit droit/taille basse (A), soit skinny/taille haute (B).

Les explications sont proposées en français sur le PDF, ce qui a achevé de me convaincre qu'il fallait que je tente le coup, et puis surtout il y a un pas-à-pas génial sur le site (en anglais lui par contre) : Toutes les étapes sont décomposées une par une et fourmillent d'explications détaillées. J'ai trouvé ça fabuleux ! (et je n'ai quasiment pas utilisé les explis en français du coup !)

J'ai beaucoup hésité sur la version que j'allais réaliser, j'ai failli faire un mix des 2 (taille haute/jambes droites) et puis finalement la taille de la version A n'est pas si basse puisqu'elle est indiquée comme étant à environ 2 inches (5 cm) sous le nombril. Je me suis donc dit que c'était ce qui correspondait le plus à mes pantalons du commerce et je suis donc partie sur cette version. 

J'ai également hésité pour le choix de la taille : Mon tour de hanches correspond à la taille 8, alors que mon tour de taille est celui de la taille 6. Au final, j'ai tout coupé en taille 8 en me disant que je reprendrais éventuellement la ceinture (ce que j'ai oublié de faire).

Le PDF est assez rapide à assembler, il doit y avoir moins de 30 pages et surtout les planches sont séparées en 2, jambe droite/jambe gauche et la plupart des petites pièces sont positionnées pour tenir sur une seule page. Cela simplifie grandement le découpage et l'assemblage ! Le seul bémol c'est le format du papier "Letter" qui entraine des marges bien plus grandes que notre A4 et donc de la perte au découpage, mais bon, voilà quoi...

Mon tissu vient des Coupons Saint Pierre, c'est un jean très brut, qui tire presque sur le noir; J'ai été bonne élève et je l'ai lavé avant usage, à 60°C histoire d'être sûre qu'il ne me ferait pas de mauvaises blagues par la suite. On va bien voir comment il évolue. Je n'ai pas mis de vinaigre dans ma machine mais je n'en ai pas eu besoin, il n'a absolument pas détend sur mes doigts pendant que je le cousais.

Niveau modif, dans un premier temps j'ai simplement allongé la fourche de 2cm devant et derrière. Je n'avais aucune idée du bien fondé de cet allongement pour tout vous dire, mais il fallait bien commencer par quelque chose...

Ensuite j'ai suivi à la lettre les explications du sewalong. Tout est détaillé, y compris le positionnement des pièces sur le coupon pour éviter que le jambes ne vrillent. J'ai été épatée par le niveau de détails !! Et comme tout est décomposé étape par étape, on se voit gentiment avancer sans être noyée dans un excès d'informations. Mon niveau d'anglais très moyen m'a juste fait louper quelques subtilités (sur le positionnement précis du zip par exemple) mais rien de dramatique !

A propos de la braguette justement, alors là j'ai été totalement bluffée !! Comme je l'ai dit plus haut, j'ai déjà cousu quelques braguettes et je m'en suis sortie à peu près correctement, mais j'ai quand même toujours un peu transpiré sur le sujet ! Là, la technique utilisée n'a rien à voir avec ce que j'avais pu lire précédemment... et elle est magique !! Déroutante de simplicité !! Je ne coudrai plus mes braguettes que comme ça désormais ! Si c'est ce point qui vous freine pour la réalisation de ce modèle, il faut foncer !!

La sous-patte du zip est posée un peu de travers ceci dit, ça se voit sur la 2ème photo. Mais bon ça ne se voit pas du tout de l'extérieur donc on va dire que je m'en fiche !!

IMG_3697

IMG_3698

Les explications sur les poches sont également très détaillées ! J'ai notamment beaucoup apprécié le chapitre sur la position des poches arrières qui peut complètement modifier le rendu final d'un fessier, avec photos à l'appui ! ^^

IMG_3699

Les miennes ont été positionnées comme prévu initialement sur le patron. Après réflexion, je me dis que j'aurais peut-être dû les remonter un peu vu que j'ai allongé la fourche. Vous me direz ce que vous en pensez sur les photos portées.

IMG_3700

Pour les poches avant, il est proposé une variante avec les poches prises dans la braguette. Je crois que je ferai cette modif sur ma prochaine version. Cette fois-ci je me suis contentée de la version de base, mais avec des poches en liberty tout de même !!

IMG_3701

Après avoir assemblé les 2 devants et les 2 dos, j'ai bâti les cotés et la ceinture pour un premier essayage, comme conseillé dans le sewalong. Autant vous dire que mon stress était à son maximum ! Et là, la magie a opéré !! Le jean tombait BIEN !! J'avais juste quelques "moustaches" au niveau de la braguette et quelques plis sous les fesses mais le fit était bon. Je me suis demandé un moment comment remédier à ces petits problèmes et puis j'ai laissé tomber : Mon jean est un jean droit, pas un skinny, il me semble donc raisonnable qu'il y ait quelques plis ! J'ai juste retouché un poil la fourche avant (j'ai réduit ma marge de couture d'environ 0,5 cm entre le bas de la braguette et le point de jonction) sur les conseil de Domitille et effectivement, il me semble que la moustache s'est un peu réduite.

Après cet essayage, ma motivation était à bloc !! J'ai terminé mon jean vers minuit samedi dernier (au final, il m'aura donc fallu environ 7 à 8h pour le réaliser)  

En le réessayant dimanche matin, je me suis également rendue compte que la ceinture baillait un peu dans le dos, ce qui s'explique probalement par le fait que mon tour de taille est inférieur aux mensurations du modèle. Sur ma prochaine version, je la réduirai en peu comme expliqué dans le sewalong. En attendant, ce n'est pas dramatique et puis au moins mon jean est super confortable !

Mais bon, place aux photos !!

IMG_3711

Je porte mon jean avec un tshirt réalisé l'an dernier dans un jersey très fin venant du destock Agnès B, et jamais blogué. C'est le modèle du tshirt blanc du livre "Mes indispensables en maille", taille 36 pour mon 38. J'adore la jolie encolure et les petits mancherons de ce modèle !

IMG_3707

IMG_3708

IMG_3709

IMG_3710

Je n'ai pas mis les rivets faute de matos. Je pensais en acheter pour les poser mais finalement, à l'usage ils ne me semblent pas si indispensables que ça. 

IMG_3712

IMG_3713

Allez, dans la liste de mes Graals en couture, il me reste encore la lingerie féminine. J'espère bien arriver à franchir le pas un de ces jours....

Et vous, c'est quoi le truc qui vous parait totalement inaccessible en couture ??

 

 bande_pour_article_blog-10

Posté par elilouca à 05:52 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juin 2016

Miss Polly Dress

Merci beaucoup pour tous vos messages sur feu mon top Pam mort déchiré... Je suis toute dépitée de cette perte et j'ai bien peur que toutes les tentatives de rustine se soldent par un échec sur un tissu aussi fin et fluide... Du coup je crois que je vais me recoudre exactement le même, dans le même tissu !

Mais bon, en attendant et pour changer un peu, je vais vous présenter une cousette pour la Plumette aujourd'hui.

Non pas qu'elle ait besoin de quoi que ce soit vestimentairement parlant (on va omettre ses leggins troués pour l'instant...), mais il y a un petit moment, j'ai succombé au charme de la Miss Polly Dress de Sewpony Vintage et depuis j'ai très envie de coudre cette robe pour ma demoiselle !

miss polly

J'adore la version du modèle en jean brut, mais j'ai décidé de taper en priorité dans mes stocks pour toute nouvelle cousette, et je n'avais pas de jean brut dans mes piles de tissus ("pas encore" devrais-je dire, puisque je suis désormais l'heureuse propriétaire d'un coupon de 3m que j'ai transformé en un jean ce week end... on en reparle bientôt !).

Par contre, j'avais du liberty popeline, un peu plus épais que le tana lawn. Et en ce moment je suis en train d'essayer de faire un sort à mes coupons de liberty parce que je sens bien que le temps des robes à petites fleurs ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir et qu'il faut que je profite vite vite de leur (très relatif) succès auprès de la Plumette !

Je suis donc partie sur une robe fleurie, avec des poches unies. Et j'ai fait la version C dont j'adore les petits mancherons trop mignons !

La réalisation de cette robe a été un vrai plaisir de bout en bout ! J'ai fait une taille 8 ans pour ma minette de 7 ans et demi, en rallongeant simplement la jupe de 3 cm. Ma seule interrogation a été sur la longueur de la doublure du devant de la jupe sur laquelle vient se fixer le tissu de la poche... Sur une robe comme la Louisa Dress de Compagnie M par exemple, la doublure et la poche arrivent à la même hauteur et c'est bien plus simple. J'ai donc tout coupé à la même hauteur là aussi !

Le seul tracas est venu du tissu utilisé pour les poches, une espèce de toile parachute assez fine, qui fait du bruit quand on marche (je déteste ça mais c'était le seul qui s'assortissait avec le liberty !) et dans laquelle il est impossible de planter une épingle. J'avais cousu un pantacourt pour la Plumette (je vous mets le lien hein, moi j'adore revoir des photos de quand elle était petite !!) il y a des siècles et j'avais un peu oublié à quel point ça avait été pénible... Et surtout, le résultat ne fait pas très "net" vu que ce tissu se repasse très très mal...  

IMG_3683

IMG_3684

IMG_3685

IMG_3686

IMG_3687

Tissus : liberty popeline Daisy Ann et toile parachute mauve trouvés chez Sacrés Coupons il y a au moins 4 ans, tissu mauve à pois acheté chez Toto il y a encore plus longtemps, passepoil fushia et zip invisible Fil2000

Modèle : Miss Polly Dress de Sewpony Vintage version C, taille 8 ans rallongée de 3 cm pour ma 136 cm plutôt longiligne

 

Autant j'ai beaucoup aimé coudre cette robe, autant je ne vous cacherai pas que quand je l'ai eu terminée, j'étais un peu déçue !! Pas vraiment convaincue par mon tissu déjà, que je trouve assez joli de près mais beaucoup moins de loin... Et puis bon ces fleufleurs.... La version en jean brut est quand même nettement plus sympa !

A l'essayage, ça a été une deuxième déconvenue : l'encolure du modèle est vraiment haute. Sur cintre ça ne choque pas, mais portée, je ne vois que ça et je n'aime pas du tout ! 

Mes photos sont épouvantables. A la hauteur de ma déception. Elles ont été prises en catastrophe dimanche matin, juste avant que la Plumette parte à son gala de danse, et l'austérité de sa coiffure n'arrange rien... 

IMG_3688

IMG_3689

IMG_3690

IMG_3691

IMG_3692

IMG_3695

IMG_3696

Enfin bon, la Plumette a réussi à la porter à l'école un jour où il pleuvait moins que d'habitude (point météo du jour, bonjour !) et ses copines ont validé (notamment grâce à la poche "traversante" qui a eu un gros gros succès !) donc elle devrait être portée cet été, c'est déjà ça ! 

IMG_3693

Et comme je n'aime pas rester sur un "échec", j'envisage déjà une version pour l'hiver prochain, en dégageant un peu l'encolure, en velours coloré et avec des manches longues.

Posté par elilouca à 06:17 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 juin 2016

Pam et Lily

Ces derniers temps, j'ai eu l'impression de ne pas coudre beaucoup, mais finalement je me rends compte que j'ai quand même un certain nombre de trucs à vous montrer.

Pourtant, chaque fois que je regarde ma penderie, je me dis que franchement, ça déborde, et que je n'ai pas vraiment besoin de vêtements supplémentaires.... Mais bon, comme chaque fois que je regarde mon stock de tissus je me dis aussi que ça déborde, j'ai décidé de ne pas lutter et de coudre autant que j'en ai envie, à condition d'utiliser principalement mes stocks !

Et donc le tissu gagnant cette semaine, c'est une jolie viscose noire Atelier Brunette, achetée sur le salon CSF l'an dernier et qui attendait patiemment son heure.

Pour l'utiliser je cherchais un modèle très simple et épuré. J'aurais pu ressortir mon patron de la tunique parfaite, mais finalement, après quelques hésitations, j'ai jeté mon dévolu sur le Top Pam de La Maison Victor, une tunique toute simple, avec une encolure assez dégagée qui se ferme par des liens.

top pam

Hésitations, parce que c'était la première fois que je réalisais un modèle de La Maison Victor, chouette magazine belge de couture, et que d'après ce que j'ai pu lire, les modèles taillent grand, format germanique un peu... Mais comme j'ai vu plein de jolies versions du top Pam, je me suis jetée à l'eau.

En consultant le tableau des tailles, j'ai vu qu'effectivement, mes mensurations correspondaient à la taille 36 alors que je m'habille en 38 dans le commerce. J'ai donc découpé un 36 et je n'ai pas descendu les pinces poitrine (de façon générale, je les descends quasi systématiquement de 2,5 cm,  elles sont donc assez basses sur ce modèle, attention !)

J'ai également raccourci la fente d'encolure, parce que j'avais lu qu'elle était vraiment trop longue et que je n'avais pas envie d'être obligée de porter cette blouse avec un débardeur en dessous pour rester décente.

Et dernière modif, j'ai raccourci les manches pour faire des manches 3/4, parce que j'aime bien ça et qu'on est presque en été bon sang !! Faudrait pas l'oublier ! 

Niveau réalisation, aucun souci. Le modèle est extrèmement simple, et contrairement à ce que je pouvais imaginer, cette viscose se laisse très facilement coudre : Elle est fluide mais pas fuyante, et ça change tout !

Par contre, elle est quand même assez fragile et je trouve qu'elle s'abime déjà au niveau des coutures après 2 lavages.... Quand j'ai posé la question chez Anna Ka Bazaar, on m'a dit qu'il ne fallait pas la laver au dessus de 30°C, et surtout qu'il ne fallait pas l'essorer trop fort ! (pas 1400 tr/min comme j'ai fait....) A bon entendeur salut !

IMG_3606

IMG_3608

Tissu : 1,20 m de modal Lili, Mini Labo pour Atelier Brunette

Modèle : Top Pam, LMV Magazine janv/fév 2016 - Taille 36 pour mon 38 du commerce, pinces poitrine descendues de 1 cm, fente d'encolure raccourcie de 4 cm, manches 3/4

Quand j'ai enfilé cette petite blouse, j'ai été épatée qu'un modèle aussi simple puisse être aussi seyant !! C'est probablement en partie grâce à la fluidité de la viscose, mais je pense que ce patron est vraiment bien fichu ! (en tout cas il est bien patronné pour ma carrure).

 

Désolée pour les photos pas terribles, le soleil n'était pas encore revenu quand je les ai prises !! Et je ne vais pas vous faire 2 fois d'affilé le coup des pots de fleurs.

IMG_3675

IMG_3676

IMG_3677

(la photo qui sert juste à vous montrer mon coup de soleil que l'encolure reste tout à fait décente, même avec le noeud défait) 

IMG_3680

 

Bon, et le truc qui fache pour conclure : Cette jolie blouse que j'aimais tellement est morte ce week-end, déchirée par un chat effrayé qui m'a sauté des bras.... Elle a plusieurs trous sur le devant, au niveau du ventre (qui a quelques grosses traces de griffures lui aussi d'ailleurs, mais au moins il cicatrise tout seul...) et je ne vois pas vraiment comment la réparer sans que cela ne se voit trop. Si vous avez des idées....

trou viscose

Posté par elilouca à 06:03 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juin 2016

Walk Along

En avril, au moment de partir aux Baléares, s'est posé la question cruciale du choix du modèle que j'allais tricoter pendant mes vacances.

En vacances, j'ai du temps pour moi. D'autant plus que je suis la seule lève-tôt dans une famille de marmottes et que je bénéficie donc d'une à deux heures en solo tous les matins. Ce qui est une bonne petite approche du Bonheur !

Et donc, je voulais un modèle qui m'occupe pendant 15 jours (partant en avion, je ne voulais pas trimballer de quoi tricoter plusieurs projets) et pas trop ennuyeux.

J'avais également envie de mettre quelque chose d'un peu plus "léger" que d'habitude sur mes aiguilles. J'ai donc passé un bon moment à chercher un modèle de petit haut à manches courtes sur Ravelry.

Divers modèles ont retenu mon attention, notamment le Hane (la version sans volants !), réalisé en lin. Mais je cherchais quelque chose de très simple et finalement j'ai préféré me lancer sur le Walk Along d'Ankestrick.

En fait, je me rends compte que c'est le 4ème modèle de cette créatrice que je tricote et je les adore tous ! Ils sont très simples d'apparence, mais leur conception est très réfléchie et ils tombent vraiment bien.

Pour le fil, je voulais un coton assez fin, et surtout pas trop cher, n'étant pas très sure du résultat. Je suis tombée par hasard sur des pelotes de Sunny de Cheval Blanc à la mercerie "Au ruban de Paris", 174 rue Saint Denis (à 2 pas de chez Fil2000). A 2,30€ la pelote (elle est encore moins chère en ligne !), ça me faisait un petit pull à 15€, banco !

Pour ne pas trop m'ennuyer, j'ai rajouté des rayures (quelle surprise !). Du coup je n'ai pas pu utiliser la technique prévu pour faire les lignes de démarcation sur les cotés (technique à base de mailles glissées, du coup ça créait un décallage au niveau des rayures) et j'ai simplement fait une maille envers.

IMG_3648

 

J'aime beaucoup les larges bandes au niveau des raglans, c'est plutôt original, et assez seyant sur mes épaules carrées. 

IMG_3649

IMG_3650

IMG_3651

 

Pour l'encolure, l'extrémité des manches et le bas du corps, j'ai fait 5 ou 6 rangs de jersey endroit après les côtes 1x1 pour obtenir un petit roulotté

 

IMG_3653

Fil : Coton Sunny de Cheval Blanc, 4,5 pelotes coloris 059 (écru) et 1,5 pelotes coloris 050 (cacao), tricoté avec des aiguilles 3 pour le corps en jersey et 2,5 pour les côtes.

Modèle : Walk Along d'Ankestrick, tricoté en taille S pour mon 38. j'ai supprimé les effets de superposition et j'ai rajouté des rayures (2 rangs cacao / 4 rangs écru)

Le coton Sunny est un fil très mercerisé (= tordu). Il est donc assez ferme, brillant et ne se dédouble pas. il est plutôt agréable à tricoter du coup. Et le rendu du pull terminé est également assez ferme : Il ne se ramollit pas et ne déforme pas, même porté pendant plusieurs jours. Bilan plutôt positif donc. Seul petit bémol, il n'est pas très doux... Mais ça viendra peut être au fil des lavages ?

Et comme mes photos sur le balcon tout gris était un peu tristounes, je vous ai mis mes pots de fleurs entre deux, avec mes plantes grasses qui fleurissent et mes géraniums (qu'est ce qu'il faut pas faire...)

 IMG_3664

IMG_3657

IMG_3665

 

IMG_3662

IMG_3667

 

IMG_3658

IMG_3671

Allez, pour finir une photo prise le jour où je l'ai terminé, sur le balcon de l'appartement des Baléares !

IMG_20160507_102652

 

 

bande_pour_article_blog-10

Posté par elilouca à 06:06 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , ,