Allez cette fois ci c’est la bonne : Aujourd’hui on parle manteau !!

Celui là, il attendait son heure dans un coin de ma tête depuis un bon moment !!

Il faut dire que j’ai souvent un problème avec les manteaux du commerce : J’aime les manteaux croisés devant (pour avoir le ventre bien au chaud quoi...), cintrés à la taille et ceinturés. Sauf que ma taille est en général au moins 5 cm en dessous de la ligne de taille des vêtements du commerce…. Du coup je me retrouve avec une ceinture qui me serre les côtes, et ça m’agace (et c'est moche !)

En plus, j’aime bien les manteaux dont le tissu contient une quantité respectable de laine, histoire de ne pas mourir de froid (ça parait évident, mais j’ai acheté chez Mango il y a quelques années un manteau d’hiver très joli...en 100% coton, n’importe quoi !! Je me suis caillée tout l'hiver, ça m’apprendra à vérifier la composition avant d’acheter !) et en général, ils coûtent une blinde !!

J’avais réussi à trouver un manteau noir chez Benetton il y a une éternité (je crois que Louis venait de naitre, ça fait donc plus de 8 ans…) qui tombait à peu près bien et qui contenait 70% de laine. Mais il commence franchement à être usé à force d’avoir été porté intensivement.

Du coup il me fallait vraiment un nouveau manteau pour cet hiver ! Et j'avais très envie de le coudre moi même !

Comme je vous le racontais quand je vous ai montré le manteau d'Eliette, c’est le fait de trouver le tissu qui a tout déclenché. D’abord un superbe lainage (en pure laine !) très doux, d’une couleur que j’aime beaucoup, mi beige mi gris, très facile à assortir. Et puis aussi une doublure magnifique et lumineuse, en viscose toute douce.

Après il a fallu creuser pour trouver un patron qui me plaisait. Et là j’avoue que ça m’a pris un petit moment ! Il n’y a finalement pas beaucoup de modèles de manteau chez les créateurs indépendants, et ceux qui existaient au moment de mes recherches, début septembre, ne me plaisaient vraiment pas du tout !! (depuis, le manteau Quart de Pauline et Alice est sorti et il me fait complètement craquer, surtout après avoir vu les superbes versions de Sandra et Annie)

Du coup je suis revenue aux valeurs sures : Les patrons pochettes de chez Burda, Vogue, Mc Call's ou Butterick….

Et c’est chez Butterick que j’ai finalement trouvé mon bonheur !!M

 

manteau butterick B5685

Bon ok, la blondasse permanentée façon Melrose Place, ça fait pas rêver …. Mais faites un peu abstraction !

Ensuite j’ai cherché où me procurer le patron (Butterick est une marque de patrons américains qu’on ne trouve pas partout, surtout que je ne sais pas de quand date le modèle) et là, c’est Josette qui m’a sauvé la mise !! Elle était en vacances aux US et remontait la route 66 en Harley Davidson (oué Madame !!) quand j’ai publié sur IG la photo du modèle. Et elle m’a tout de suite proposé de regarder dans les merceries qu’elle croiserait si elle voyait le patron.

Et non seulement elle l’a trouvé, mais en plus elle me l’a offert !!! (merci encore mille fois Josette !)

Et cherry on the cake, les explis sont en anglais ET EN FRANÇAIS !!!

Franchement, mon premier contact avec les patrons Butterick a été au top ! Le modèle taille bien, et même si mon tour de poitrine est très standard, j'ai apprécié que les pièces du devant sont proposées en 3 tours de poitrine différents pour chaque taille, histoire de s’adapter au mieux à la morphologie de chacune.

En plus les explications sont extrêmement détaillées et limpides. C’est vraiment très agréable de se sentir prise par la main et guidée pas à pas pour chaque étape !

Personnellement, j’ai juste rallongé le buste de 3 cm (j’aurais dû en mettre 5 d'ailleurs, la taille est encore un peu haute !) toujours à cause de mon histoire de buste trop long et sinon j’ai suivi le patron à la lettre.

Il faut effectivement un peu de temps pour coudre un manteau, et je ne sais pas combien d’heures il m'a fallu pour le réaliser vu que ça s’est étalé sur plusieurs semaines (probablement entre 20 et 30 h je pense). Mais finalement, ça fait du bien de prendre son temps et de soigner les finitions. Et puis  c’est quand même un modèle de niveau facile (c’est pas moi qui dit ça pour faire ma modeste, c’est Butterick !)

Pour une fois j'ai sorti mon fer à repasser pendant la couture, et j'ai tout repassé à la pattemouille pour ne pas brûler le lainage. Toutes les parties devant sont entoilées pour plus de tenue, mais sur le patron il n'était pas précisé quel type d'entoilage thermocollant utiliser. Perso j'ai fait avec ce que j'avais en stock, c'est à dire le thermocollant fin de chez Fil2000 (qui ne collait pas beaucoup sur le lainage d'ailleurs !), mais on m'avait conseillé celui-ci. Je n'ai pas non plus mis les épaulettes préconisées. Quand je regarde les photos portées, je me dis que j'aurais dû, mais sur le moment, je me suis dit que j'étais assez carrée d'épaule comme ça. Et puis les épaulettes, ça me fait penser à Working Girl !

Par contre, pour rajouter une petite touche sympa, j’ai mis un passepoil entre la doublure et les parementures (ce qui m’a valu de découdre x coutures, vu qu’une fois sur deux j’oubliais le passepoil dans le montage….c'est ça d'étaler sa couture sur plusieurs jours !), ça a été ma seule tentative d'originalité !

Par contre, pour le montage, j’ai pris quelques libertés avec les explications, qui prévoyaient d’assembler le corps de la veste avec le corps de la doublure, puis de coudre les manches de la veste et enfin de monter les manches de la doublure à la main et de faire les ourlets également à la main.

Je ne sais pas ce que ça apporte de plus de faire comme ça, mais je n’avais aucune envie de faire plus de coutures à la main que nécessaire, donc j’ai assemblé le corps et les manches de la veste, puis le corps et les manches de la doublure, puis la veste et la doublure ensemble. Et enfin les ourlets des manches par l’intérieur, en raccourcissant la doublure par rapport au lainage, pour qu’elle reste bien à l’intérieur.

Et j'ai quand même fait un paquet de coutures à la main, parce qu'il les vaut bien ce manteau. Et finalement, ce n'est pas si désagréable !

Au final, il y a deux points qui me chagrinent un peu (mais ne vous inquiétez pas, je m’en suis remise !) : D’abord à cause des surépaisseurs de tissus je n’ai pas réussi à aligner verticalement le col, la partie haute et la partie basse du manteau. Ça ne saute pas forcéement aux yeux, mais moi je le sais et ça m’agace.

Et puis aussi, au niveau de la taille, vu que toutes les marges de couture sont rabattues vers le haut pour être cachées par la doublure, ça fait un bourrelet pas très joli… (mais bon, vous verrez plus bas comment j'ai réglé  ce dernier point !)

A part ça, je suis fan de mon manteau qui est vraiment bien chaud avec son devant bien croisé et son grand col que je peux remonter pour me protéger du vent glacial de décembre !

IMG_2150

 IMG_2156

 J'ai surpiqué toutes les coutures 2 fois, pour plus de solidité, mais surtout parce que je trouve ça joli !

IMG_2155

IMG_2157

Et je vous montre aussi la doublure dans cette viscose que j'aime énormément !

IMG_2151

IMG_2158

IMG_2159

IMG_2161

J'ai utilisé la dernière de mes étiquettes (j'avoue que maintenant j'ai beaucoup moins le réflexe de mettre le nom de mon blog sur mes cousettes !) :

IMG_2162

Les grandes poches cachées dans les coutures latérales :

IMG_2166

Comme ma machine n'a absolument pas voulu faire des boutonnières et que je n'ai pas encore le réflexe de faire des boutonnières passepoilées (mais il va falloir que j'essaye cette technique !!!), j'ai mis 4 grosses pressions en métal comme sur le manteau de la Plumette. C'est simple et efficace.

IMG_2167

Tissus : Lainage et viscose Sacrés Coupons, passepoil, entoilage thermocollant fin et grosses pressions métalliques Fil2000 (pour info, et contrairement à d'habitude, j'ai calculé le coût des fournitures de ce manteau : On a donc 39€ pour 3 m de lainage, 18€ pour 3 m de viscose, 5€ pour les 4 pressions et le passepoil et 3€ pour l'entoilage, soit un total de 65€ pour un manteau en pure laine. Valable non ??)

Modèle : patron pochette Butterrick B5685, disponible notamment chez Rascol, taille 12 pour mon 38 conformément au tableau des tailles, buste rallongé de 3 cm. Je trouve le manteau peut-être un poil grand, mais bon au moins il me permet de mettre un gros pull dessous...

Pour les photos, vous allez pouvoir vous rendre compte que j'ai procédé en 2 temps : Avec le retardateur d'abord, puis avec mon petit photographe préféré quelques jours plus tard. Vous avez donc au choix des photos de corps sans tête, ou de tête sans corps, c'est un concept....

IMG_2191

IMG_2248

IMG_2192

 

IMG_2249

IMG_2193

IMG_2251

IMG_2196

IMG_2197

IMG_2194

IMG_2198

Comme vous avez pu le constater, j'ai ajouté une ceinture et des passants entre les photos sur le fil et les photos portées. En fait, je trouvais qu'il manquait quelque chose sur ce manteau, et faute de jolis boutons décoratifs, je me semble que la ceinture fait bien le boulot : Elle meuble et permet de cacher la couture de taille qui fait un bourrelet pas très esthétique.... Je vais peut-être juste encore rajouter un dernier passant au milieu du dos, d'ailleurs.

IMG_2200

Allez, y'en a quand même quelques photos où on me voit en entier :

Loisirs créatifs117

Rhoooo non mais vous avez vu ces cheveux longs !! Allez demain je vais chez le coiffeur !! La Plumette va encore me trouver trop moche mais tant pis !

Loisirs créatifs118

Et pour aller avec ce manteau, je me suis tricotée une écharpe toute longue et douce avec la laine que m’avaient offert Virginie et Loïc cet été. Un vrai régal cette Malabrigo et la couleur va vraiment bien avec le beige du manteau !!

 IMG_2170

IMG_2173

IMG_2179

IMG_2183

IMG_2185

Petit souci de couleurs entre les deux écheveaux, pourtant du même bain. J'aurais dû les tricoter en même temps en alternant les écheveaux, mais j'ai eu la flemme....

IMG_2186

IMG_2187

Fil : 2 écheveaux de Malabrigo Rios coloris Bobby Blue chez YA+KA mercerie

Modèle : châle Sarroyan, patron gratuit disponible en français ici, tricoté avec des aiguilles 5. J’ai fait 6 répétitions d’augmentation, 16 répétitions droites et 6 répétitions de diminution, pour une écharpe qui fait environ 25 cm de large sur 1,60 m de long après blocage.

Sur ce, je vais vous souhaiter de belles fêtes de fin d'année, parce que je ne suis pas sure de repasser par ici avant 2015 !! Alors Joyeux Noël et Happy New Year les girls !!! (Ooh, je fais ma Reloux !!)

 

bande_pour_article_blog-10