Vous vous souvenez peut-être de cette robe cousue l’an dernier pour le mariage de mon cousin : j’avais passé pas mal de temps dessus, notamment pour ajuster le corsage. Mais au final, le résultat ne me plaisait pas vraiment et je ne l’ai portée qu'une seule fois après le mariage. 

Au mois d’octobre, elle est partie dans mon carton des affaires d’été et elle aurait pu pendant longtemps faire la valse des saisons entre carton et penderie, sans jamais être réenfilée (rassure moi, ça vous fait ça aussi ? Les fringues que vous ne portez plus et que vous n’arrivez pourtant pas à jeter ? Autant je me débarrasse assez facilement des fringues du commerce que je ne porte plus, autant j’ai du mal à retirer toute valeur à mes fringues cousues main en les balançant dans la borne à vêtements), si la Plumette n’avait pas mis le nez dans mon stock de tissus il y a quelques semaines. 

Et dans mon stock de tissus, elle est tombée sur les chutes du chambray à pois que j’avais utilisé pour cette robe. 

Au départ c’était un coupon de 3 mètres en provenance des Coupons Saint Pierre, mais le patron de la Sonja Dress, modèle de départ de cette robe, est assez gourmand en tissu et je n’avais pas particulièrement cherché à optimiser mes découpes. Du coup il ne me restait pas grand-chose. Mais bon, il semblait quand même envisageable d’en faire quelque chose de pas trop grand ! 

Sauf qu’en revoyant ce tissu que j’aime beaucoup, je me suis demandé pourquoi je n’avais pas porté la robe et je suis allé la repêcher dans son carton. 

Après essayage le verdict est tombé : le corsage, que j’avais dû pas mal retoucher pour qu’il tombe bien au niveau de l'encolure, était trop court et faisait des plis disgracieux au niveau des emmanchures et du dos, et le tissu était trop raide et épais pour les plis du dos (je ne veux plus jamais me coudre de robe ou de jupe avec des plis dans le dos, voilà c’est dit !) .

Du coup j’ai décidé de réutiliser cette robe et les chutes de chambray pour me coudre un autre modèle que j’aime beaucoup : la Belladone

IMG_3513

IMG_3515

IMG_3514

J’ai taillé le dos et le devant de la jupe ainsi que la ceinture, dans mes chutes et le dos et le devant du corsage, ainsi que les poches, dans la jupe de la Sonja Dress. Et cette fois-ci j’ai posé la fermeture éclair invisible sur le côté : c’est plus pratique et au moins elle ne me griffe pas le dos comme la grise ! J'ai même récupéré le biais qui m'avait servi pour l'ourlet pour faire l'encolure et les emmanchures !

IMG_3517

Tissus : Chambray bleu/gris à pois Coupons Saint Pierre, zip invisible Fil2000, biais bleu à pois Frou-Frou chez Lil Weasel

Modèle : Robe Belladone de Deer and Doe nouvelle version, taille 38 pour mon 38, buste rallongé de 4 cm en tout

 loisirs créatifs34

IMG_3528

loisirs créatifs35

IMG_3530

(la photo qui sert à rien mais sur que j'aime bien ! ^^)

J’aurai pu en rester là avec cette transformation, mais c’était sans compter sur la Plumette qui est venu râler quand elle a vu ma nouvelle robe : « Mais t’avais dit que tu coudrais un truc pour moi avec ce tissu !! Moi aussi je veux une robe !! Gnagnagnagnagna !! » 

Pas trop motivée et sans idée de modèle en tête, j’ai botté en touche et laissé passé le temps en espérant qu’elle allait oublier. J’y suis à peu près arrivé d’ailleurs. Mais c’est là qu’intervient Véronique et son nouveau modèle Diabolo Menthe ! 

Diabolo Menthe c’est un patron de petite jupe à plis très modulable qui se décline en jupe, jupe culotte et 2 versions de robe à bretelles.  

Pictures

Les premières versions m’ont laissé à peu près de marbre : Une jupe à plis ok, des doubles poches d’accord (kesaco des doubles poches ?)… et puis Véro nous a présenté sa robe à bretelles et là, coup de foudre : Sa robe en lin rouge et liberty est juste à tomber !! 

Du coup hop hop hop jeudi j’ai acheté le patron, et le soir même j’attaquais la couture en essayant de caser mes pièces dans les chutes de chambray à pois. 

Autant vous dire qu’après avoir joué quelques minutes au Tetris, j’ai vite compris que je n’arriverais PAS à faire rentrer toutes les pièces dans mes bouts de tissu...

Du coup avec la Plumette on a cherché d’autres coupons qui pourraient bien se marier avec le chambray et on en a trouvé deux, qu’on a décidé de garder tous les deux !! 

Concernant le patron, c’est la première fois que je cousais un modèle d’Une Rose sur la lune et j’ai trouvé ça un peu ardu… La faute à la relative complexité des doubles poches probablement (mais je me suis rendue compte 3 jours après que je n'avais PAS utilisé le pas-à-pas en photos pour la réalisation des poches, que j'avais pourtant bien imprimé.... c'est malin !) et au fait que j’ai cousu en soirée, ce que je ne fais plus depuis longtemps. Mais bon, j’ai passé mon temps à me poser des questions plus ou moins inutiles !! 

Ça a commencé avec la prise de mesure : Le tour de taille ça va c’est facile, mais la mesure du dos on la prend de où à où ?? Je n'ai pas réussi à trouver d'info là-dessus sur le patron…. De guerre lasse et vu que la Plumette fait du 6 ans en mesures horizontales  (tour de taille, tour de hanche,…) et un équivalent 9 ans en mesures verticales (stature, longueur buste, hauteur taille-genou,…), j’ai découpé mon patron en 6 ans en largeur et 10 ans en hauteur sans réfléchir davantage. 

Pour parler un peu du patron, j’ai trouvé très intéressant que Véronique indique les pages à imprimer selon chaque taille et chaque version : Même si la planche de patrons fait une soixantaine de pages au total, je n’ai eu à en imprimer que 17 pour la robe à bretelles en 10 ans. Les tailles sont regroupées en 2 séries : 2, 3, 4 et 5 ans d’un côté, 6, 8 et 10 ans de l’autre ce qui facilite la lecture et le découpage MAIS je me demande comment on procède quand on a comme moi une petite fille longiligne à cheval sur 2 tailles et qu’on doit prendre le 4 ans en largeur et 6 ans en hauteur par exemple…. Bon, en l’occurrence je n’ai pas eu ce problème puisque le 6 ans et le 10 ans étaient sur la même planche. On va dire que je m’en suis bien sortie ! 

Par contre, la planche de patron est en couleurs, et dans les explications Véronique fait référence aux couleurs des lignes, notamment pour les plis. Bien sûr j'avais imprimé mes pages en N&B, du coup, ben les explis en couleurs c'était raté....

Tout ça a joué un peu sur ma sérénité, et du coup j’ai commencé à me poser des questions inutiles…. Et ça c’est très pénible !!! Ça a été le cas notamment avec les marges de couture : Il faut les rajouter ok pas de souci, je préfère ça de toute façon !! MAIS, dans « l’encoche » prévue pour les poches, il ne faut pas les rajouter sur un des segments. Pourquoi ?? J’avoue ne pas avoir compris et ça m’a perturbé…. 

Dans le même genre, certains schémas techniques m'ont plus compliqué la vie qu'autre chose : Le schéma 1C de la page 8 par exemple : Sur le premier dessin on a l'impression qu'il faut positionner le sac de poche sur le fond de poche en le décalant légèrement du bord, alors que pas du tout en fait mais ce sont les petites incertitudes de ce genre qui ont un peu gaché mon plaisir de coudre ce modèle (mais encore une fois, si j'avais pensé à utiliser le pas-à-pas, ça aurait été bien plus facile !!)

Bref, après 3 heures de couture (inclus le découpage des tissus quand même !) je terminais juste les doubles poches et j’ai pris la décision d’arrêter après avoir collé mon thermocollant sous le fer plutôt que sur mes pattes de boutonnage… (et je ne voudrais donc pas mettre tous les torts sur le dos du patron : Je pense que mon état de fatigue était pour beaucoup dans mes difficultés !)

D'ailleurs, quand j'ai repris l'affaire le lendemain, tout s'est déroulé sans encombre.

J'ai quand même dû un peu modifier le patron par manque de tissu : Je n'ai fait qu'un seul pli devant au lieu des 2 plis superposés prévus sur le modèle. Et d'ailleurs je n'ai pas marqué les différents plis sur toute la longueur de la jupe : je n'aime pas vraiment les jupes plissées en fait (je trouve ça plus joli comme ça.... et puis bon, c'est pas tout mais il faut les repasser tous ces plis après !!)

Et pour finir, à l'usage je me suis rendue compte que pour une petite fille de 7 ans et demi qui n'a pourtant pas de très grandes mains, les poches sont trop petites pour les y glisser. C'est fait exprès apparemment, pour éviter les poches pleines de cailloux et autres joyeusetés terreuses, mais bon quand même, je trouve ça dommage.

Allez, j'arrête de râler et je vous montre cette petite robe :

 IMG_3477

IMG_3479

IMG_3483

IMG_3484

Tissus : Chambray bleu/gris à pois Coupons Saint Pierre, coton rouge à mini pois blancs Toto (y'a des années !!), coton moutarde à carreaux Sacrés Coupons

Modèle : Robe à bretelles Diabolo Menthe de Une Rose sur la Lune, taille 6 ans en largeur, 10 ans en hauteur

Et quand même, la belle récompense de ces heures de doute et de questionnement, c'est cette adorable robe portée par ma jolie Plumette radieuse, qui a même voulu ressortir la chaise jaune pour l'occasion !!

loisirs créatifs29

loisirs créatifs31

IMG_3495

loisirs créatifs30

IMG_3503

loisirs créatifs32

IMG_3506

Et plus ce modèle permet vraiment toutes les acrobaties !!!

loisirs créatifs33

IMG_3511

Franchement, ce sourire de la Plumette, ça vaut toutes les galères du monde ! Promis, j'en referai une autre !

IMG_3512